ecole 42 mathieuchabod.fr

Xavier Niel présente « 42 », une école qui se veut être révolutionnaire

La patron d’Illiad, maison mère de Free et Free Mobile, avait envoyé lundi des invitations pour la présentation « d’une nouvelle initiative ». Depuis, plusieurs rumeurs on fait le tour du web, et finalement, celles-ci se sont bel et bien concrétisées.
Xavier Niel a donc lancé ce matin « 42 », une école d’informatique.

Cette publicité me permet de couvrir les frais de fonctionnement du blog.

Niel mathieuchabod.fr

Il explique dans un édito ses motivations et dans le même temps les raisons d’être de cet établissement. D’après lui, les universités publiques Françaises sont inadaptées au monde du travail, tandis que les établissements privés, de bonne qualité mais élitistes, ne fonctionnent plus. Ils laissent passer trop de potentiels génies avec comme conséquences la difficulté pour certaines entreprises, comme Free dont il est le patron, de trouver des personnes qualifiées. « Je travaille dans l’Internet depuis 20 ans. Et depuis 20 ans le principal problème de mon métier est toujours le même : Comment recruter des talents ».

« La révolution 42 » sera donc gratuite, à l’image des universités publiques, mais d’aussi bonne qualité que les écoles privée, tout en mettant l’accent sur les besoins qu’a le monde du travail.

Là où son initiative est différente des établissements actuels, c’est qu’aucun diplôme ne sera demandé. L’école mise sur les compétences de ses potentiels étudiants, dont seul un millier seront sélectionnés.
La seule exigence est d’avoir entre 18 et 30 ans, ou d’avoir été en classe terminale l’année précédente. C’est simple et limpide.

Xavier Niel mathieuchabod.fr

Le « tri » des demandes d’admission sera fait en deux temps : la première étape sera effectuée lors de l’inscription, d’ailleurs possible depuis ce jour. 42 questions et mini-jeux seront à résoudre et donneront accès à 4000 demandes à une immersion d’une semaine dans l’école cet été. Pour finir, les mille élèves les plus prometteurs pourront rester et poursuivre leur formation qui s’étale sur trois ans.

Un iMac 27" dernière génération par élève

L’inscription à cet établissement est gratuite, mais les moyens mis en œuvre dans ce projet ne sont pas pour autant de piètre qualité. En effet, comme nous pouvons le voir, les élèves travailleront sur des iMac de toute dernière génération (X.N. a tenu à la noter) et comme le note MacGeneration, c’est sur des fauteuils à plus de 650$ pièces qu’ils pourront s’installer.

L’argent parlons-en, puisque c’est en quelque sorte le nerf de la guerre. Cette école sera en partie financée par les dons d’employeurs en difficulté, comme Xavier Niel, à recruter. C’est d’ailleurs lui qui financera le reste à hauteur de 20 millions d’euros pour le lancement, puis 50 millions sur dix ans, de quoi dans tout les cas se donner une certaine crédibilité.

Ça donne envie d'étudier, non ?

Le site officiel parle d’un « apprentissage peer-to-peer » (vous connaissez LimeWire non ?), et donc d’une formation communautaire. Les cours magistraux sont donc remplacés par des projets menés par des élèves, afin d’abolir la hiérarchie élève/professeur et encore une fois de coller avec le monde du travail. Peut-être ces projets déboucheront sur des start-up à l’avenir ?

Cette école dont le bâtiment s’étend sur plus de 4000 m² est baptisée « Heart of code » (coeur du code) et sera située non loin de la porte de Clichy, au nord de Paris, et restera ouverte 24h sur 24, 7 jours sur 7.

Nous ne pouvons que saluer l’initiative, mais nous y verrons plus clair à la rentrée 2013 puisque l’établissement ouvrira au mois de novembre.

Pour postuler, rendez-vous sur le site officiel de l’école.

Crédit images : MacGénération et Inédit Architecture.
Cette publicité me permet de couvrir les frais de fonctionnement du blog.

Laisser un commentaire ...